Nous vous annonçons officiellement, la ré-ouverture d'Eviala !

N'hésitez pas à vous inscrire ou refaire une fiche de présentation.
Pleins de personnages sont disponibles et un nouveau contexte est mit en place.
N'hésitez pas à allez le lire.

Partagez | 
 

 Dionysos, Dieu Libertin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar




Messages : 2
Date d'inscription : 30/10/2011

MessageSujet: Dionysos, Dieu Libertin   Dim 30 Oct 2011 - 15:16




Feat. HEISE → © CRAZY-SWEET
I. Identité du Personnage

    ♣️ Nom &' prénom ... Dionysos
    ♣️ Âge ... La nuit des temps
    ♣️ Date de naissance ... Personne ne le sait
    ♣️ Pouvoirs ... Maître du Vin : Dionysos est passé maître dans le cuvage du vin. En soufflant sur ce divin breuvage, il peut lui donner des propriétés diverses et variées comme le sommeil, l'envie et autres joyeusetés.

    Vigueur de Zeus : Dionysos a puisé les derniers mois de sa naissance dans la cuisse de Zeus lui-même. Par ce prodige, il semble doué de la même efficacité que son père à engrosser et faire jouir la gent féminine qu'il raffole par dessus tout.

    ♣️ Race ... [ X ] Divinités [ ] Empire Jupitérien [ ] Royaume Olympien [ ] Pharaonat du Noun [ ] Vagabonds [ ] Surfaciens

II. Votre Personnage
♣️ Caractère & Physique ... De haute taille, la silhouette longue et effilée, les membres fins et finement sculptés, Dionysos est, tout comme ses semblables, pourvu d'une constitution parfaite, à la beauté divine. Malgré sa réputation de fêtard et d'homme livré à l'excès, son corps n'est composé que du strict nécessaire. Ses muscles sont saillants, légers, sculptés. Rien de grossier, que de fluidité. Son visage, aux traits fins et délicats, serait celui d'un jeune éphèbe sortant à peine sa jeunesse, si seulement son regard ténébreux et perçant ne trahissait pas son immuable ancienneté. Ses yeux jaunes, telles des orbes solaires, brillent d'intelligence et de sensibilité. Le mince sourire ironique parcourant son visage d'une rare pâleur renvoi l'image d'une personne sûr d'elle, et dominatrice. Ce qu'il est, sans aucun doute. Sa longue chevelure d'ébène, redescendant sur son visage par des mèches, pouvant masquer ses prunelles, vient contraster avec la blancheur de sa peau, assombrissant sa personne, lui donnant parfois un air ténébreux et sombre. Comme tout habitant de la Grèce Antique, Dionysos est revêtu d'une légère tunique de lin immaculée, laissant ses bras nus, et s'arrêtant à la hauteur de ses cuisses. Une sangle de cuir lui tenaille les hanches. Des sandales de cuir chaussent ses pieds, tandis que des brassards d'or parcourent ses bras et poignets. Une feuille de vigne est délicatement posée sur sa chevelure de jais.

Morale ? Quel drôle de mot ! Dionysos n'en a justement aucune, de morale. C'est un esprit libre, très libre... trop libre peut-être. Pourquoi se forger des limites quand elles n'ont pas lieu d'être. La bienséance n'est-elle pas l'apanage des esprits fermés et obscurcis se dissimulant à la vie que nos pères nous ont laissé ? Enfin, vous l'aurez compris, notre Dieu de la Fête est un joyeux drille, serviteur de ses vices et envies, sans point d'attache aucune avec les règles et lois des Hommes. Et parfois même des Dieux. C'est également un homme fin et rusé, à l'intelligence et la sensibilité exacerbée. Il aime le domaine des arts, des lettres et des chants. La poésie lui sied si bien. Plaisantin et taquin, il aime jouer des tours à ses sujets et ses pairs, sans distinction aucune. Pourtant, malgré cette liste non-exhaustive, il faut reconnaitre que le penchant du jeune Olympien pour la boisson, les jeux et les femmes est de loin le pire de ses vices. Lesquels il s'évertue à remplir, avec un plaisir non dissimulé.
• • •
♣️ Histoire ... Dionysos est le fils du Roi des Dieux Zeus et de la princesse Sémélé de Thèbes. Pourtant, son destin aurait été voué à rester dans l'anonymat des mortelles si seulement Héra, épouse de Zeus, n'avait pas porter sa colère et rancune sur la pauvre mère de celui-ci. Manipulant la jeune mortelle, elle la persuada de demander à son amant Zeus de se montrer dans sa forme originelle. Cette vue fût fatale à la jeune femme qui mourut sur le coup, son enfant encore au stade embryonnaire. Sur cette macabre déconvenue, Zeus retira l'enfant de la mère et l'installa dans sa cuisse, où Dionysos put grandir en se servant des fluides divins de son père.

Quelques mois plus tard, Dionysos naquit. Il fût secrètement placé au sein de la famille de sa mère, auprès de sa tante. Mais dès qu'Héra l'apprit, la rancune divine se réveilla et le malheur poursuivit notre héros. Son oncle et sa tante furent frappés de folie et lui-même fini découpé en morceaux, subissant alors une terrible mort.

Pourtant, sous la demande de son Père, Rhéa, la titanide mère de la terre reconstitua son corps et lui ré-insuffla la vie, le rendant alors immortel et divin. Ainsi, il acquit sa place auprès de l'Olympe. Mais habitué à sa vie de bohème, Dionysos resta sur Terre, s'y amusant bien plus, devenant le Dieu Errant.




III. Derrière le Personnage
♣️ Pseudo / Nom ... /
♣️ Comment tu trouves le forum ? Comme la dernière fois, bien Wink
♣️ Comment es-tu arrivé ici ? Ancien Dionysos
♣️ Pourras-tu venir souvent ? Oui

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Dionysos, Dieu Libertin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dionysos, Dieu de l'Ivresse et de la Folie
» Héphaïstos - J'suis pas d'humeur
» Ici, blague de Chuck Norris, ou plutot de DIEU!
» Et Dieu créa la femme.
» SI ARISTIDE EST UN DIABLE ,DUVALIER EST-IL UN DIEU ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eviala :: Corbeille :: A la benne ! :: Présentations-
Sauter vers: