Nous vous annonçons officiellement, la ré-ouverture d'Eviala !

N'hésitez pas à vous inscrire ou refaire une fiche de présentation.
Pleins de personnages sont disponibles et un nouveau contexte est mit en place.
N'hésitez pas à allez le lire.

Partagez | 
 

 Aster, l'Artificier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar




Messages : 31
Date d'inscription : 01/07/2010
Age : 26

MessageSujet: Aster, l'Artificier   Lun 25 Déc 2017 - 16:32

mon avatarLiven Aster

L'Artificier

Pour ma Reine, pour Noun

  • prénom(s)Aster
  • nomLiven
  • sexeGARCON
  • âge129 ans
  • date de naissance31 Janvier 1888
  • Pouvoirs -Immortalité
    -Alchimie (Ne peut pas l'utiliser pour lui-même, seulement pour ceux qui peuvent utiliser la magie)
  • RaceHumain (SURFACIEN / NOUN)
mon avatar

caractère

Sa plus grande peur est ...

Chaque personne possède son caractère. Qu'il soit ou non prédisposé à des influences. Pour Aster, le cas se montre quelque peu spécial. En effet il ne montrait pas le même caractère que ses parents. Si ceux-ci étaient des travailleurs acharnés, lui préféraient faire les choses sur le moment de la passion, désolant ses professeurs et ses géniteurs. De bons résultats mais n'allant pas jusqu'à l'excellence. En soit, s'il n'y est pas contraint, il ne donne pas son maximum et vogue aux grès de ses envies.
Cependant si une chose éveille son intérêt et s'il est isolé de toutes distractions extérieurs, il se montre concentré, oubliant l'écoulement du temps et les perturbations lorsque sa focalisation atteint son paroxysme.
Son intelligence supérieur à la norme lui ont développé un caractère obtus et une manie se voulant particulièrement irritante, le fait de vouloir démontrer qu'il a raison. Ce trait de caractère n'est point dût à une volonté d'humilier son prochain, simplement le refus pur et simple de reconnaître ses tords, dans l'immédiat.
Il est également propice aux grâces matinées, préférant son lit aux corvées, son rythme de sommeil est dicté par ses activités diurnes. L'heure du couché dicte donc son levé.

Mais le surfacien ne possède pas que des défauts, il est aussi très sensible aux besoin de sa reine, pour qui il éprouve un sentiment qui va bien au delà de la simple loyauté patriote. Il aime Noun qui est pour lui devenue sa nation.
Il est très ponctuel et ne sait que rarement dire non à une personne qui lui demande de l'aide. Lorsqu'il possédait encore sa magie, il l'utilisait pour la population et surtout sa reine.

La perte de sa magie lui laissant des séquelles encore aujourd'hui, un profonde sentiment d'intériorité et d'inutilité. Il se renferme sur lui-même, perdant peu à peu le contacte avec l'extérieur, travaillant sur ses expériences d'énergie solaire, de jeux de miroir, de catalyseurs solaire. Le sentiment d'être un fardeau, un parasite le ronge.
mon avatar

physique

...de ne pas être à la hauteur...

Aster n'était pas ce que l'on pouvait appeler un athlète à son arrivée sur Eviala. Il était grand, mais n'avait aucune force et peu d'endurance. Mais la vie en Eviala lui a permit de développer un plus grande musculature, surtout avec les traitements qu'il recevait d'Hénoutsen.
Désormais, Aster possède une musculature plus développé, l'entrainement physique quotidien en solitaire pour rivaliser avec Caleb, le premier garde du corps d'Hénoutsen avec qui il entretenait une rivalité. Puis avec Ramsès avec qui il entretenait rapidement un amitié.
Il s'entraîne donc avec lui physiquement pour obtenir un corps sculpté par l'effort. Ses muscles sont donc apparent lorsqu'il ne porte rien sur le torse, ayant également gagné en poids grâce à son régime alimentaire au palais.
Ses cheveux sont bruns et raides, bien souvent coupés court pour lui permettre de ne pas être gêné par ceux-ci alors qu'il serait en train de manipuler les alambics de sont laboratoire d'alchimie, ou encore lorsqu'il soigne un blessé avec ses connaissances en médecine. Des cheveux court sont bien plus efficace pour ce genre d'opérations.
Ses yeux sont de la couleur du ciel, d'un bleu très claire lorsque le soleil pointe haut dans le ciel. Contrastant avec la majorité de la population dont les yeux sont foncée. En revanche lors des périodes de pluie, la pression atmosphérique change et ses yeux prennent une teinte plus grisée que bleu. Attestant de cette effet, certains météorologue du palais ont prit l'habitude d'observer ses yeux pour avoir un outil supplémentaire pour connaitre les périodes de pluie.

De manière globale, Aster mesure un mètre quatre-vingt sept et pèse dans les quatre-vingt neuf kilogrammes. Sa peau est très blanche, pour la simple raison qu'il se protège beaucoup du soleil, car un trop grand ensoleillement est pour sa peau néfaste en trop grande quantité.
Il se met à peler, devenir rouge, heureusement son immortalité récente lui a permit de ne plus être sensible aux maladies de peau. Mais il attache une certaine importance au fait de rester relativement blanc de peau. Histoire de conserver son exotisme pour Hénoutsen.
mon avatar

histoire

...des attentes de son aimée.

Aster naquit dans une petite ville du nom de Lagny sur marne dans le département de la seine et marne, le trente et un janvier dix huit cent quatre-vingt huit. Cadet d'une famille de quatre enfants, le plus doué dans les études, il était toujours au tableau d'honneur. Malheureusement pour lui, il apprit que les grandes études étaient réservé aux personnes fortunées et non en enfants d'ouvrier. Dès lors, il cessa d'être assidu et se contenta de lambiner au grand dam de ses professeurs et de ses parents. Et lorsque son professeur lui demande la raison de ce changement celui-ci répondit simplement.

-Pourquoi étudier quand ce qui m'attends est le travail à la chaîne? En plus les bourses ne sont offerte qu'à un nombre d'étudiant restreint. La probabilité d'en obtenir une est mathématiquement négligeable.

La réponse était droite, logique et mathématique. Son professeur tenta cependant de le raisonner. Mais au fond de lui, il savait que la bourse au mérite était une chose réservé aux meilleurs et donc bien souvent aux plus aisé car disposant de meilleurs matériel et la seconde raison étant qu'elle ne couvrait pas l'intégralité des études.
La paraisse le gagna peu à peu et bien que ses résultats soient aisément supérieur à la majorité des personnes présente, il ne trouvait plus le goût du travail. Alors il commença à observer divers sciences. Discutant avec les professeurs.

Finalement un heureux hasard vint frapper à sa porte. Son père lui annonça qu'ils avaient le financement pour lui offrir de longues études. En effet, le patron de l'usine où travaillait son patère avait manqué de se faire avaler le bras par une machine. Au lieu de hurler sans savoir quoi faire, il avait couper toutes les machines avec le levier d'urgence, sauvant le bras du pauvre homme.
Après une longue discussion, le directeur avait accepté de financer le reste des études d'Aster si celui-ci obtenait une bourse. Son père accepta même qu'il ne participe plus aux travaux domestique.

A partir de là Aster se plongea dans ses études corps et âme. Son père l'avait mis aux pieds du mur, il ne pouvait plus reculer. C'était un ultimatum, soit il n'était qu'un bon à rien et prouvait à tous que les fils d'ouvrier n'étaient que des idiots, soit il parvenait à décrocher l'université en étant premier du classement et humiliait tous ces fils à papa.

Le jour fatidique arriva, les riches et leurs calculateurs, tous observèrent le fils d'ouvrier en ricanant, mais il s'en fichait et Aster obtint un sans faute. Il ne lâchait rien totalement obtus et imperméable aux autres remarques. Obtenant son diplôme et son passage en faculté aisément. Il choisis la médecine, les mathématiques ainsi que la physique spécialisé en Astronomie et l'option égyptologie.

Dans le but d'un échange culturel avec les états unis, la faculté voulut y envoyer un groupe d'étudiant accompagné d'un comité scientifique. Le but étant d'envoyer le livre des morts ainsi que sa traduction, de Paul Pierret, au muséum de New York pour une conférence sur l’Égypte.
Aster parvint par des moyens plus ou moins détourné à observer le fameux livre des morts,
écrit en thébain et en hiéroglyphe. Fort heureusement ces deux choses lui étaient familière,
car l’Égypte était incrusté d'occultisme, pour lequel il s'était passionné. Il commença donc la lecture de l'original lorsqu'une tempête éclata.

-Tempête! Tout le monde aux abris!

La tempête força le convoie à dévier sa route vers le Sud, atteignant le triangle des Bermudes. Là tout se déchaîna et le livre des morts passa par dessus bord. Sans réfléchir Aster s'élança pour l'attraper, manquant de basculer.

-Jeune homme! Attachez vous à la corde de sécurité!

Le bateau tangua d'un coup, comme s'il avait percuté quelque chose. Aster était alors en train d'enfermer le livre des morts dans un étuis à parchemin hermétique. Basculant, sa tête heurta la coque et le fit sombrer dans l'inconscience.


A son réveil, il était sur une plage de sable chaud. Où était-il? A mesure que sa lucidité revenait, il paniqua et mis la main à l'étuis. Celui-ci n'avait rien, c'est donc dans un soupire de réconfort qu'il commença à marcher. Il lui fallait un point de repère, il alla donc à la rencontre du village non loin.

Il était étrange pour lui que ce retrouver dans un lieu parlant l'égyptien antique. Heureusement qu'il avait prit l'option d'égyptologie. On l'appela alors surfacien, et qu'il était sur Eviala. Surfacien? Eviala? Il n'avait aucune idée de ce dont les autochtones pouvaient donc bien parler. Alors il suivit une personne qui proposa de l'emmener jusqu'à la capitale. Il décida donc de suivre le marchand du village qui devait aller à la capitale vendre ses articles.
Sur la route, le marchand lui parla plus en détaille d'Eviala, les dieux avaient construit ce monde pour les protéger de la folie des surfaciens et de leur monothéisme. Aster n'y comprenait pas grand chose, alors il se contentait de répondre par des onomatopées ou bien de manière monosyllabique.

Ce n'est qu'arrivé à la capitale qu'il comprit. Si la majorité étaient des humains, il croisa des créatures mythologiques sur sa route. Cela le surprit et il pensait rêvé, mais il savait bien qu'il ne pouvait pas être dans un songe. Il s'était pincé à plusieurs reprises déjà, il était donc impossible que son cerveau hallucine ce genre de chose. Il n'avait ingurgité aucun produit toxique et son pouls était régulié.
Il remercia le marchant et on lui conduisit jusqu'à Hénoutsen. C'est là que tout bascula. Lui qui était fan de toutes les mythologies anthropomorphes, de la grotte des trois frères à l’Égypte. Il était face à une pharaonne. Ce n'était pas arrivé depuis l’Égypte antique, Nitokris ou encore Hatshepsout. Suivit de la dynastie de Cléopâtre bien plus matriarcale.

Il se présenta à elle. Mais une question lui brûla les lèvres. Elle fit alors éclaté l'un des accoudoirs de son trône qu'Aster répara avec l'Heka qu'il avait apprit à pratiquer durant son voyage de plusieurs mois pour la capitale. Il avait apprit à pratiquer l'égyptien de manière plus courante bien que des mots français lui échappent parfois.
Hénoutsen et lui firent le rituel qui lui permettrait de parler la langue commune d'Eviala. Après cela elle voulut qu'il reste près d'elle, ce qui lui attira les foudres de Caleb, le garde du coup d'Hénoutsen. Ses connaissances couplé à sa magie et à son athéisme lui permettaient de balayer certains tabous comme créer des "soleils" miniatures. Mais c'était ses connaissances qui intéressaient d'avantage Hénoutsen.

Les années passèrent alors. Aster prit une place d'éducateur et d'inventeur, tout en rejoignant le harem de sa reine, pour qui il eut le coup de foudre. Il fit plusieurs projets et créations. Dont les miroirs paraboles de la capitale captant la lumière solaire pour la concentrer sur Hénoutsen et lui permettre à tout heure de la journée d'avoir sa puissance du Zénith en cas de force majeur. La chambre du soleil où une colonne de lumière solaire fonctionnait avec des soleils magiques, pour permettre à Hénoutsen de se régénérer en cas de blessure la nuit. Il continua ses activités médicales couplé avec l'Alchimie. Il apprit les microbes aux guérisseurs de Noun, ainsi que toutes les connaissances médicales que possédaient la France, immunologie, vaccin, et bien d'autres en passant par l'étude des mathématiques aux esclaves bâtisseurs à l'anatomie pour les masseurs.

Plus le temps passait, plus il oubliait son ancienne vie pour se consacrer à Noun, et bien-sur à Hénoutsen pour qui Aster entretenait des sentiments puissants. Mais alors que Noun profitait de nouvelles structures éducatives, qu'il s'était rapprocher d'Hénoutsen plus qu'il ne l'espérait, le mal frappa.

Aster faisait tellement partie du décor au palais et dans la capitale que tous en avait oublié qu'il était surfacien. Il n'était pas rare qu'il se déplace pour analyser le déroulement des constructions, permettant par la même occasion de laisser les esclaves se reposer et manger. C'était également pour lui un moyen de voir s'ils étaient bien traité, Hénoutsen était bonne avec eux, mais il doutait profondément que tous les nouniens soient ainsi. Il profitait donc de ces visites pour inspecter les constructions, fait des modifications, instruire les esclave dans leur domaine de travail comme l'autorisait Hénoutsen et les interroger sur leur conditions.

Ses trois plus grandes constructions sont les centres de purifications d'eau. Des structures souterraines, utilisant des bactéries bénéfique pour l'homme, dévorant les sources infections, limitant donc drastiquement le risque de maladie dans les villes et il espérait bientôt voir ce système dans les villages également.
Mais il fit également construire réseau de tubes à surface réfléchissante pour la capitale donnant sur la chambre solaire, pour ne pas être limité à la magie. Mais elle ne fonctionnerait qu'en journée, mais la lune reflétant la lumière solaire, il espérait ainsi capter l'énergie lunaire pour régénérer Hénoutsen la nuit en cas de soucis. Il n'avait aucune confirmation que ceci fonctionne, mais il devait faire son possible.
La dernière grande construction est le canon solaire. Une version amélioré de la technique qu'utilisa Archimède contre les romains. Un canon relié à un dispositif de miroir et pourvu de lentilles de précisions pour tirer un fin rayon pouvant embraser des navires entier. Une arme redoutable contre les invasions marines, mais également gravement brûler les ennemis terrestres ou détruire des armes de siège. Le soucis étant qu'elle ne fonctionne qu'en journée ou grâce à Hénoutsen.
Il fit également placer un système de chauffe d'eau par le toit du palais. utilisant le système de chauffe solaire, ainsi que bien d'autres inventions.

Il aurait put continuer ainsi pour toujours. Malheureusement le destin en décida autrement. On apprit que des surfaciens avaient assassiné le roi de l'Olympie, les habitants en colère avaient lancé la chasse aux surfaciens et la guerre commença. Pour Aster son rêve s'arrêta, laissant place à un cauchemar sans nom. Pourquoi faisaient-ils ça? Tout ceci n'avait aucun sens... Pourquoi attaquer un royaume qui nous accueille? Mais tout ne s'arrêta pas là, une malédiction. Aster commença alors à avoir des vertiges et des maux de tête monstrueux. Inquiète Hénoutsen demanda l'aide de son père. Alors qu'elle était absente, Aster commença pour conserver la forme à concevoir des plans d'armement contre les "Bannies" s'ils venaient à attaquer Noun et la capitale. Puis lors d'un cours qu'il donnait, il s'effondra.


Il était dans le noir, seul. Maintenant dans le coma, mais il avait conscience de tout. On dit toujours qu'une personne dans le coma entend tout et comprends tout. Et bien pour une coma magique c'est le cas. Pourquoi? Cette question le hanta durant un siècle. Heureusement le souvenir d'Hénoutsen le soutenait, dès que la guerre serait fini, il serait libéré de ce monde obscure. Il devait simplement être patient.

A son réveil, il ne fit aucun sursaut, aucune déclaration. Alors qu'il s’extrayait du sarcophage avec l'aide de gardes, il voulait savoir ce qui avait changé. Il se rendit à son laboratoire puis aux divers structures pour avoir connaissance de leur état. Puis il se rendit dans sa chambre et tenta d'allumer les lumières à l'aide de la magie, mais rien, il essaya de nouveau à plusieurs reprises, de plus en plus frénétiquement et paniqué, jusqu'à ce que la vérité s'impose à lui...

Pourquoi? Il avait prouvé sa loyauté, il avait même conçu des armes pour Noun, pour se défendre. Pourquoi le punir?

Finalement, il sombra dans une sorte de profonde dépression. S'enfermant dans son laboratoire, passant ses journées à dormir. Ce n'est que lorsqu'il était en présence d'Hénoutsen qu'il se montrait rayonnant. Mais bien des personnes pensent que ce n'est qu'une façade pour cacher son malaise.
La perte de sa magie fut pour lui une profonde blessure. Il était sans défense, inutile. Ramses vint l’entraîner avec joie, ayant été bercé par les récits du "Plus grand érudit de Noun", était-ce vrai ou une exagération pour le consoler, il ne pouvait pas le dire. Mais il accepta de s’entraîner, alternant entre cela, Hénoutsen et ses recherches.

Mais bientôt, sa reine, son amante, sa femme, son âme-sœur, lui fit une proposition qu'il ne pouvait refuser, même s'il le fit dans un premier temps. Il allait devoir se montrer à la hauteur.

hors jeu

parce qu'en général t'as une vie à côté

Je me prénomme Tristan et j'ai 25 ans. Je suis arrivé sur Eviala grâce à moi. Je le trouve génial et je serais présent régulièrement. Ah oui, je suis aussi un garçon.
©️️linus pour Epicode

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Messages : 86
Date d'inscription : 28/06/2010

MessageSujet: Re: Aster, l'Artificier   Sam 27 Jan 2018 - 23:08

Présentation validée ! =3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Héros moderne



Messages : 12
Date d'inscription : 01/12/2017

MessageSujet: Re: Aster, l'Artificier   Sam 27 Jan 2018 - 23:09


Bienvenue sur EvialaPrintemps

Félicitations pour ta validation ! La prochaine étape est l'ouverture de ta fiche de liens, indispensable pour te créer tout plein de relations. Tu auras également la possibilité d'ouvrir ta fiche de topics, pour ne pas t'y perdre avec tous tes RP. N'oublie pas de remplir ton profil afin que toutes les informations soient plus faciles à trouver. Amuse-toi bien sur Eviala !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Aster, l'Artificier   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aster, l'Artificier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Artificier
» Ennemis de l'héritier prenez garde... [1993 ; Liliael Aster - Wayoth Fawkes]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eviala :: Accueil :: Présentations-
Sauter vers: