Nous vous annonçons officiellement, la ré-ouverture d'Eviala !

N'hésitez pas à vous inscrire ou refaire une fiche de présentation.
Pleins de personnages sont disponibles et un nouveau contexte est mit en place.
N'hésitez pas à allez le lire.

Partagez
 

 Mon passé... Je veux l'oublié... [Lukos]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Earwen

Fille d'Aphrodite



Messages : 44
Date d'inscription : 22/05/2010

Mon passé... Je veux l'oublié... [Lukos] Empty
MessageSujet: Mon passé... Je veux l'oublié... [Lukos]   Mon passé... Je veux l'oublié... [Lukos] Icon_minitimeMer 26 Mai 2010 - 22:23

    J'ai peint le monde comme je le voulais... Je regardé mon dessin en face de moi... Des larmes coula et j'enfouie ma tête dans mon oreillier. Pourquoi... Pourquoi mère... maman... Maman pourquoi m'a-tu abandonné à papa? La journée passa où je pleuré dans mon oreillier, quand je releva la tête, la nuit était tombé. Je me releva et alla alors, dehors, courant vers le temple de ma mère. Arriver à destination je fixa la statue:

    -POURQUOI !? HEIN POURQUOI !!!? Pourquoi m'a-tu abandonné mère...

    Je m'écroula alors à terre, hurlant de tristesse et de douleur les larmes brouillant ma vision, du moins je perçut quelqu'un qui arrivé face à moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lukos




Messages : 53
Date d'inscription : 18/04/2010

Mon passé... Je veux l'oublié... [Lukos] Empty
MessageSujet: Re: Mon passé... Je veux l'oublié... [Lukos]   Mon passé... Je veux l'oublié... [Lukos] Icon_minitimeJeu 27 Mai 2010 - 17:14

La lune était pleine ce soir... J'ignore si c'était à cause du fait que je suis un homme-loup, mais j'ai toujours trouvé les nuits de pleine lune plus belles que les autres. Une brise légère me léchait le visage et faisait voler les pans de ma cape écarlate. J'adorais être de garde la nuit... Car à partir du moment où Helios faisait disparaître du ciel ce soleil aux rayons brûlants pour le remplacer par la lumière douce et laiteuse de la lune, la chaleur redevenait supportable pour moi. Nous étions au beau milieu de l'Été et cette fraîcheur nocturne était pour moi un délice encore plus doux que la poitrine d'une femme.
Le Temple était désert aujourd'hui. Pas l'ombre d'une prêtresse, ni d'un autre gardien que moi. Quant à mon collègue et ami Maveris, il était en ce moment même au Palais Royal, probablement en train de faire honneur à la beauté de notre souveraine, Lorelina, dont il était le garde du corps. J'étais seul, mais cette solitude me plaisait. Enfin je pouvais profiter d'un moment de calme. Du moins, c'était ce que je croyais... À vrai dire, je n'étais même pas sûr d'y croire. Vu le peu de monde qu'il y avait ici, c'était le moment rêvé pour un cambriolage. Et les lourdes portes du Temple avaient beau être verrouillées, je ne me sentais pas vraiment à l'aise même si l'unique clé du Temple se trouvait en ce moment accrochée à ma ceinture, juste à côté du fourreau de mon kopis. Alors que j'achevais ma ronde autour des jardins arrières et que j'étais sur le point de revenir devant le Temple, j'entendis un cri, ou plutôt une lamentation, qui résonna bruyamment à mes oreilles malgré la distance qui me séparait de la personne qui avait poussé cette complainte :

-POURQUOI, HEIN !? POURQUOI !? Pourquoi m'a-tu abandonnée... Mère ?..

Cette phrase fut suivie d'un bruyant sanglot qui se prolongea en pleurs. Cette voix brisée par le chagrin émanait des environs de la grande statue d'Aphrodite, qui se trouvait au milieu de la longue allée qui menait au Temple. Intrigué, et vaguement inquièt, je me rapprochai de la statue, le javelot à la main. Les buissons qui bordaient l'allée me cachaient efficacement, et la personne qui avait crié était trop occupée à pleurer pour remarquer le bruissement de mes sandales sur l'herbe fraîche. Arrivant au bout d'une haie, je la contournai et me retrouvai sur le chemin dallé menant aux marches du Temple (et, par conséquent, à la statue). Le spectacle qui m'attendait là était assez surprenant... Devant la haute sculpture qui représentait Aphrodite était prostrée une jeune fille dont la chevelure d'un blond doré reflétait la lueur de la lune. Elle me tournait le dos mais, entre deux sanglots, elle dut entendre mes sandales claquer sur le pavé car elle se retourna, les yeux emplis de larmes. Lorsqu'elle me vit, elle prit une expression horrifiée, qui ne fit que s'aggraver lorsque je pointai ma lance sur elle. Je ne pensais pas sérieusement que cette adolescente fût réellement une menace, mais on ne sait jamais... Ma rencontre il y a peu avec une certaine forgeronne d'Elios m'avait appris à toujours me méfier des apparences, un visage en apparence inoffensif pourvait très bien cacher autre chose.

- Qui va là ? lançai-je d'un ton autoritaire à la jeune fille en pleurs.

Ca me fendait le coeur de devoir me montrer si sévère envers une fille éplorée, mais je n'avais pas le choix... Il fallait que je sache qui elle était, et ce qu'elle faisait ici à une heure aussi tardive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Earwen

Fille d'Aphrodite



Messages : 44
Date d'inscription : 22/05/2010

Mon passé... Je veux l'oublié... [Lukos] Empty
MessageSujet: Re: Mon passé... Je veux l'oublié... [Lukos]   Mon passé... Je veux l'oublié... [Lukos] Icon_minitimeDim 30 Mai 2010 - 13:07

    L'homme ou plutôt la créature pointait sa lance vers moi, ce qui n'arrangeai pas les choses car je reculai, jusqu'à me cogner contre le mur derrière moi. "- Qui va là ?" en reculant je ne vit pas que ma bague, seule chose qui me resté de ma "mère" et que je garder toujours dans ma poche était tombé et rouler vers le loup. Je baissa la tête, fixant le sol, tremblante puis d'une voix petite voix:

    -Je... Je suis...Earwen... Dit-je entre deux sanglots. Pardon... Je n'aurais jamais du venir ici... Je n'aurais jamais du naître...

    Je me releva doucement mais je fut prise de vertige, ma tête se mise a tourner et je perdit connaissance alors, mon corps s'écroula au sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lukos




Messages : 53
Date d'inscription : 18/04/2010

Mon passé... Je veux l'oublié... [Lukos] Empty
MessageSujet: Re: Mon passé... Je veux l'oublié... [Lukos]   Mon passé... Je veux l'oublié... [Lukos] Icon_minitimeDim 30 Mai 2010 - 15:23

sous mes yeux, la jeune femme s'effondra sur le sol devant le socle de la statue d'Aphrodite. A mes pieds, je vis rouler une petit anneau en or que l'intruse avait laissé tomber avant de perdre connaissance. Je le ramassai et, à l'aide de la lumière lunaire, je l'examinai.

- Le sceau d'Aphrodite ? Mais c'est impossible, comment... ? me demandais-je, sans parvenir à comprendre.

Le plus logique était de penser qu'elle avait volé cette bague. Je regardai de plus près l'inscription qui ornait le sceau : « Εαρυεν ».

* "Earwen"... C'est son nom ?* pensai-je, intrigué.

Je haussai les épaules, et rangeai l'anneau dans ma poche. S'il appartenait vraiment à la jeune fille, je le lui rendrais bien sûr dès qu'elle se sera réveillée. Mais pour l'heure, un tout autre problème me préoccupait : où l'emmener ? Je ne pouvais pas l'amener chez moi, car cela reviendrait à laisser le Temple sans surveillance. L'emporter à l'intérieur du Temple ? Mais si c'était une intruse, comment être sûr qu'elle ne tenterait rien ? Je m'agenouillai près d'elle et pris sa tête entre mes mains. Elle était vraiment très belle... J'avais rarement vu une pareille beauté chez une femme en apparence aussi jeune. Je décidai d'aller l'allonger dans le Temple pour pouvoir la soigner et essayer de mieux comprendre qui elle était sans pour autant déserter mon poste. Je la pris dans mes bras et, laissant mon javelot aux pieds de la statue, je me dirigeai vers la lourde porte en bois qui fermait le temple. Je déposai délicatement la jeune fille sur le sol de pierre afin d'avoir les mains libres pour utiliser la clé et , quand les portes furent ouvertes, je repris dans mes bras la jeune intruse et je pénétrai dans le sanctuaire, que je refermai derrière moi.

Après avoir allongée "Earwen" sur l'autel aux pieds de la grande statue d'Aphrodite qui se tenait au fond de la salle de prière du Temple, j'entrepris de lui ôter sa toge blanche. Pas de perversité mal placée, juste l'altruiste désir de savoir si elle était blessée. La façon dont elle s'était évanouie m'inquiétait, je pouvais certes paraître effrayant avec mon armure de garde, mais pas au point de faire s'évanouir une femme. J'examinai avec minutie le corps de la jeune femme, m'émerveillant au passage de sa beauté... Elle avait des seins magnifiques, ni trop gros ni trop petits, et parfaitement symétriques. Son ventre était bien plat et bordé de deux hanches superbes et bien fermes, quant à son sexe, il était surmonté d'une mince toison dorée, de la même couleur que les cheveux de la jeune femme. Et sa peau !... Elle était si blanche, si belle. Pas la moindre trace d'un grain de beauté disgracieux, c'en était presque surnaturel. Mais je crus discerner une tache de naissance sur son bas-ventre, juste derrière cette toison de poils d'or que j'avais admirée. Je rapprochai mon visage afin d'en discerner les contours... Et je me reculai brusquement, incapable de croire ce que je voyais. Fourrant ma main dans ma poche, j'en ressortis l'anneau de la jeune femme, et je regardai le sceau de plus près; ce sceau ressemblait bel et bien trait pour trait au symbole du Temple... Et ce symbole, la jeune fille le portait sur son bas-ventre, sous la forme d'une tache de naissance !

*Mais... Comment ?..* pensai-je, incrédule.

Puis, d'un coup, me revinrent en mémoire les paroles que j'avais entendu la jeune fille hurler devant la statue : "POURQUOI, HEIN !? POURQUOI !? Pourquoi m'a-tu abandonnée... Mère ?..".

* "Mère" ? Se pourrait-il que... Non, c'est impossible !* me dis-je, en continuant de fixer successivement l'anneau et la tache de naissance.

Je ne parvenais toujours pas à y croire... Serait-il possible que cette jeune fille si belle fut... La fille d'Aphrodite ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







Mon passé... Je veux l'oublié... [Lukos] Empty
MessageSujet: Re: Mon passé... Je veux l'oublié... [Lukos]   Mon passé... Je veux l'oublié... [Lukos] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Mon passé... Je veux l'oublié... [Lukos]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad
» Le reflet du passé [Terminé]
» Pour l'histoire , que s'est-il passé en 1994 entre le Dr Theodore et Lavalas
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» Le Manoir Oublié

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eviala :: Corbeille :: A la benne ! :: Rp's-
Sauter vers: